Test: Bayonetta (Xbox360)

cover-bayonetta-xbox360Lorsque Platinum Games et Sega s’unirent pour produire des jeux ensemble, cela donna un bon défouloir sur Wii, plus connu sous le doux nom de Madworld. Mais aussi un titre mystérieux qui affirmait déjà par son permier teaser qu’il allait débarquer et qu’il allait faire mal, même très mal. Bref, le temps passa et la production avança, puis le studio décide de montrer encore un peu plus son jeu pendant le Tokyo Game Show 2008, cela donnait un trailer de ce genre. Inutile de vous dire que presque toute la communauté on line des gamers étaient sur le cul, j’en faisait partie bien sûr; difficile de ne pas tomber sous le charme d’une chorégraphie aussi bien réalisé et un humour à la sauce japonaise très apprécié, du jamais vu !

Bref, le temps passa et nous voilà entrain d’écrire l’histoire d’une nouvelle héroïne du jeu vidéo, Bayonetta est LA femme la plus sexy et la plus déjanté de l’univers vidéo ludique. Mais au delà de ça, après 15 heures de jeu sans répis, je suis toujours sous le choc et j’ai envie de refaire le jeu, aller je vous laisse. Nah, plus sérieusement, soyons claires ce jeu comporte bien plus que tout ce que l’industrie du jeu vidéo nous a fourni jusqu’à présent, certes le scénario n’est pas vraiment très accrocheur, une classique histoire de vengeance/rivalité et de protection d’un objet très précieux. Mais le reste est vraiment plus que correcte.

Cela commence avec le gameplay, un must, un combo entre Devil May Cry, God of  War et Okami (pour la transformation en panthère, mais aussi pour les diverses phases de gameplay sous cette forme). La jouabilité de Bayonetta offre donc un must entre DMC et divers jeux du genre, des combos des combos et encore des combos, du classique beat’em all, mais au contraire des autres jeux du genre, dans Bayonetta c’est très souple et nerveux. Cela donne l’impression de dynamisme et de contrôle suprême de notre Bayonetta. Et une subtilité à part entière en même temps pendant les divers combats contre les énormes BOSS’s du jeu. Ah oui, les BOSS ! C’est une histoire de créateurs fous lâchés dans la nature avec un crayon et des feuilles de papier ! Les gens de chez Platinum Games n’ont vraiment pas manqué d’imagination pour le coup, attendez vous à combattre des BOSS tous impressionnants les uns que les autres, du jamais vu ! Variées et très différents. Cela commence dès les premières minutes du jeu et ça n’en fini pas.

bayonetta-screen00

Geneviève de Fontenay n’a qu’à bien se tenir !

Les seuls bémols qu’on peut reprocher à Bayonetta c’est ce côté un peu copier/coller de DMC, enfin pas vraiment, certes c’est du frapp’les’tous(beat’em all) très similaire à DMC, et le design n’aide pas les choses aussi puisque le design des ennemies y est aussi un peu similaire, mais franchement ça n’a rien à voir avec DMC, car là, c’est tellement beaucoup plus fou que DMC parait maintenant un peu caca. Sérieusement c’est tellement de la folie ce jeu qu’il envoie DMC loin derrière nous, très loin. Bref, d’autres aussi dirons que l’OST du jeu est médiocre, mais c’est une question de goûts, si vous aimez les musiques de jeux vidéo un peu old school/japonisants, l’OST de Bayonetta sera un régal pour vos oreilles.

Mais revenons aux BOSS et aux divers phases de jeu des 17 chapitres que propose Bayonetta voulez vous ! Dès le début on est impliqué et ça n’en finit pas jusqu’à la fin du jeu, 15 heures de jeu plus que correctes, variées et très surprenants, les développeurs ont su varier le plaisir, ainsi vous vous retrouverez entrain de vous battre contre un BOSS qui mesure  50 mètres de hauts, et juste après, une phase de shoot à la Space Harrier (ancien jeu de Sega) ou encore en moto entrain de parcourir une autoroute sans fin en shootant des ennemies en même temps. Le jeu ne déçoit vraiment pas de ce côté là, la variété y est et c’est ce qu’il le démarque des autres beat’em all qui avaient toujours cette sensation de répétition: combat/couloir/BOSS et rebelote.

On se retrouve donc avec un jeu qui est parfait, il ne faut pas se voiler la face, ils regroupe tout ce qu’il y a de plus subtile dans un jeu pour proposer un jeu sans fausse note, un savoir faire à part entière, “un jeu comme on les aime bien” ! Sauf bien sûr la version PS3 qui comporte quelques défauts de production (ralentissements etc…). Sinon sur XBOX360 le jeu est parfait.

__________________________________________________________________________________

Scénario

notation3

Gameplay

notation6

Graphismes

notation5

Durée de vie

notation6

OST

notation4

_________________________________________________________________________

Note générale:

notation6

COMBO X2 : “PERFECTIONNISME & SAVOIR FAIRE JAPONAIS”

Bayonetta corrige l’industrie du jeu vidéo en mettant en avant le principale but de cette industrie: divertir avec si possible un peu d’humour. Un titre old shool qui ravira tant les harcore gamers mais n’oubliera pas pour autant les nouveaux venus avec sa difficulté paramétrable à souhait. N’ayez pas peur, lancez-vous, Bayonetta est un must pour votre culture vidéo ludique !

_________________________________________________________________________

Points forts:

- Système de combat et le nombre de combos pouvant être effectués…

- Les musiques.

- Bayonetta (oui, on l’adore !)

- le design des personnages et des ennemies.

- Les BOSS du jeu sont simplement énormes.

- Le design générale (ennemies et personnages secondaires..)

- La mise en scène.

- Le degré de folie.

- La danse de Bayonetta.

- “Cerezita”, Rodin & Luka !  Les personnages secondaires sont très bien travaillés.

- Difficulté bien calibré.

- La durée de vie(15 heures).

- La variété de gameplay des différents chapitres du jeu.

- Beaucoup d’idées très bien exploitées.

- Les différents clins d’œil aux jeux Sega (les Rings qui rappellent Sonic,  phase de shoot à la Space Harrier etc…).

Points faibles:

- Beaucoup trop copier/coller sur Devil May Cry(design communs et gameplay…).

- Une narration moyenne.

- Les musiques, paradoxalement elles sont bonnes et mauvaises à la fois, on aime ou on aime pas…

__________________________________________________________________________________

Bon à savoir:

- J’ai élu le trailer de Bayonetta meilleur trailer de l’année 2009,  lire pourquoi ?

- Une démo est disponible sur le XBOX Live et sur le PSN.

- Ne soyez pas étonné si le jeu vous parait trop similaire à DMC, car Hideki Kamiya, le réalisateur du projet Bayonetta, n’est autre que le producteur de plusieurs jeux à succès comme Devil May Cry ou encore Resident Evil 2.

- Si vous avez les deux consoles (PS3 et XBOX360) prenez le sur XBOX360, plus fluide et mieux réalisé que la version PS3. Sinon la version PS3 s’est faite patché récemment.

__________________________________________________________________________________

En vidéo:


__________________________________________________________________________________

Développeur : Platinum Games

Éditeur : Sega

Genre : Action/Beat’em All

Sortie : 8 Janvier 2010

Classification P.E.G.I : 18+

Support : XBOX360 et ps3.

Shopping : Acheter sur Amazon.fr: sur XBOX360 / sur PS3.

Site : Bayonetta

Related Posts with Thumbnails